Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Équipe de Comau

Un projet au succès planétaire

Création d'une nouvelle génération de gestionnaires de projet multiculturels.

Le succès dans la gestion, de A à Z

​Roberto Guida

Vice-président du service de Gestion de contrat et de projet et directeur du PMO mondial.

Notre engagement envers le succès d'un projet prend sa source dans les valeurs qui ont fait de Comau ce que nous sommes aujourd'hui. Avec plus de 13 500 employés répartis dans les régions EMEA, NAFTA, LATAM et APAC, pour un total de 33 sites dans 17 pays, Comau devait travailler mieux, plus intelligemment et plus efficacement tout en se concentrant davantage sur la gestion des projets mondiaux. Roberto Guida, vice-président de la Gestion de contrat et de projet et directeur du Project Management Office (PMO) mondial, nous donne un aperçu de la réussite des projets à un niveau multinational.

Au cours des années passées, Comau a nettement renforcé sa présence sur le marché international en tant que fournisseur mondial de systèmes de fabrication de pointe, d'automatisation innovante et de solutions de service pour les sociétés automobiles et non-automobiles. En 2007, au vu de cette structure complexe, une nouvelle entité centrale a été créée : le bureau de gestion de contrat et de projet, ou Contract and Project Management Office. Son objectif est de garantir la normalisation des processus liés à la gestion des contrats et de faciliter le partage des ressources, des méthodologies,des outils et des techniques.

Selon Roberto Guida, vice-président de la Gestion de contrat et de projet et directeur du Project Management Office (PMO) mondial, Comau a choisi de créer un PMO avec un bureau central, le Corporate PMO, et un certain nombre de bureaux au niveau régional pour soutenir l'entreprise et faciliter l'échange d'expériences au sein de différentspays et de différentes réalités commerciales. Cette solution garantit non seulement la proximité avec le Comité directeur, pour plus de visibilité, mais offre également la possibilité d'agir efficacement au niveau local. Le modèle de gestion de projet de Comau, créé conformément aux standards du Project Management Institute (PMI)®, a été transféré dans toute l'entreprise à l'échelle mondiale et est désormais partagé avec des clients et des sociétés dans le monde entier.

 

PMI is a registered mark of the Project Management Institute, Inc.

Comment la gestion de projet se développe-t-elle au sein de Comau ?

Nous avons développé un projet, appelé Project Management Academy, et depuis 2007, plus de 1 000 personnes de notre équipe de gestion de projet ont été formées. La PM Academy de Comau a été créée pour développer une culture orientée vers la gestion de projet et les compétences, et pour améliorer les connaissances et la culture de la PM family. Les formateurs de l'Académie sont les employés les plus compétentes de Comau. La PM Academy de Comau est certifiée R.E.P. (Registered Education Provider) par le Project Management Institute (PMI)®, ce qui signifie que Comau a été certifié et peut dispenser des cours reconnus par le Project Management Institute (PMI)®.


Grâce au succès du PMO, nous avons en 2010 étendu la même approche à la gestion des risques, des contrats et de l'activité sur les sites de nos clients. Dans l'organisation de gestion de projet de l'entreprise, nous avons créé une gestion des risques, une gestion des contrats et une gestion des sites pour assister nos gestionnaires de projet, mais aussi pour développer une « nouvelle génération » de gestionnaires de projet capables d'influencer et de gérer, dans les projets sous leur responsabilité, à la fois les aspects purement techniques et les aspects relationnels des équipes qu'ils guident.

Pourriez-vous résumer l'importance de la gestion de projet pour Comau en trois mots-clés ?

Je dirais certainement complexité, nécessité de structure et urgence. Je vais essayer d'être plus clair. La complexité est une chose à laquelle nous devons faire face quotidiennement dans nos projets, et cela comprend au moins deux aspects : la complexité des systèmes que nous devons construire et la complexité du contexte dans lequel nous intervenons, qui peut êtrediffus et multinational (à la fois pour nous et pour nos clients). Cela résulte dans la nécessité d'une structure, sans laquelle nous ne serions pas capables d'organiser et de mener à bien notre travail quotidien. Ajoutons que le marché exige de fournir des résultats dans des délais réduits de 30 à 50 % par rapport à il y a 10 ans en arrière. La concurrence parmi nos clients est devenue très forte et cela nous affecte inévitablement. Je crois que nous ne survivrions pas longtempssi nous n'utilisions pas la gestion de projet.

Nous parlons d'un contexte mondial de plus en plus chaotique. Que cela signifie-t-il en termes de défis à relever dans les années à venir ?

L'internationalisation de nos projets est un processus irréversible. Nos équipes se composent généralement de personnes d'au moins 4-5 nationalités différentes qui travaillent ensemble sur un même projet, et cela se produit de plus en plus souvent désormais. Par-delà les problèmes que nous rencontrons au fil du développement de nos projets (qui sont inévitables au vu de la nature de notre activité), le fait que nos équipes sont si diverses peut rendre notre travail difficile et peut affecter sensiblement les résultats finaux.

En parlant d'équipes multiculturelles, nous savons que vous avez créé un programme de gestion de projet multiculturel. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Comme je le disais, la réunion de différentes cultures au sein de nos équipes de projet est devenue cruciale au fil des ans. Nous avons remarqué que travailler sur des processus, des outils et des méthodologies est essentiel, mais insuffisant. Vouspouvez avoir la meilleure organisation de projet sur le papier, mais si vous échouez à coopérer au sein de l'équipe, le résultat de toute l'opération sera inévitablement décevant.

C'est pourquoi nous avons lancé le programme multiculturel de gestion de projet, avec l'objectif ambitieux de développer une nouvelle génération de gestionnaires de projet et de chefs d'équipe de projet. Ces nouveaux gestionnaires et chefs devront développer une sensibilité accrue vis-à-vis de l'influence des facteurs humains sur le travail de projet quotidien. En particulier, au sein d'un contexte interculturel, il est nécessaire de comprendre que différentes cultures ne coopèrent pas toujours naturellement. Pour ce faire, elles doivent disposer de conditions spécifiques, délibérément créées.

Pouvez-vous nous donner plus de détails sur le programme multiculturel de gestion de projet ?

Nous avons débuté avec un concept très pratique. Nous savions que nous ne pouvions pas traiter ce sujet uniquement sur le plan théorique, c'est pourquoi nous avons axé nos efforts sur le développement d'outils pratiques pouvant être utilisés par nos gestionnaires de projet pour qu'ils puissent mener leurs projets à bien. Nous avons créé une boîte à outils pour soutenir nos gestionnaires de projet et leurs équipes. Cette boîte à outils se compose de trois éléments : Création d'une équipe de projet, gestion d'une équipe de projet et apprentissage d'une équipe de projet. Comme vous pouvez le voir, nous avons fourni à nos gestionnaires de projet un support pratique pour améliorer l'intégration À L'INTÉRIEUR de leurs équipes, sur tout le cycle de vie de leurs projets.

Le programme comprend également une série d'ateliers internationaux, pendant lesquels les gestionnaires de projet peuvent tester la mise en application de la boîte à outils. À la fin de ces ateliers, nous espérons obtenir un véritable réseau internationalde gestionnaires de projet prêts à adopter une nouvelle approche pour leurs projets.

Que signifie la gestion de projet pour vos clients ?

Nos projets sont exécutés avec précision parce que certains clients exigent des résultats précis. Nous bénéficions sans aucun doute de notre efficacité à fournir ces résultats, mais cela profite également à nos clients. Le succès d'un projet est une situation qui profite aussi bien à nous-mêmes qu'à nos clients, tout commel'échec est un échec pour les deux parties. Nos clients sont pleinement conscients de cela aujourd'hui, leur niveau de maturité et de conscience est plus élevé que dans le passé, et ils sont les premiers à demander une gestion de projet de grande qualité. Ils sont également les premiers qui, en reconnaissant la qualité de notre gestion de projet, confirment que nous allons dans la bonne direction.

La maturité des clients résulte-t-elle en des opportunités pour Comau ?

Sans aucun doute, la première grande opportunité est notre capacité à vendre nos projets. Croyez-moi, pour beaucoup de nos clients, l'un des facteurs déterminants dans le choix d'un fournisseur pour un projet important est sa maturité dans le domaine de la gestion de projet. En outre, depuis 2008, il nous a été demandé de prendre en charge l'aspect formation de la gestion de projet, qui est une autre reconnaissance indirecte de nous efforts.

À propos de la formation, parlons de la PM Academy.

Oui. Créer une académie, une structure interne dédiée au développement de la Project Management family, a définitivement été un choix judicieux. Avec le temps, la PM Academy est devenue un centre d'excellence dans lagestion de projet au sein du Groupe FCA. Elle offre désormais des cours de formation et des programmes de support pour les activités de gestion de projet, non seulement pour Comau et le Groupe FCA, mais aussi pour tout client qui en aurait besoin.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples des résultats que vous avez obtenus récemment ?

Je ferai une connexion avec ce que j'ai dit à propos du PM Multicultural Program. La boîte à outils que nous avons créée pour une utilisation interne a été transformée en un livre, Managing Challenges Across Cultures - A Multicultural Project Team Toolbox, qui a été publié en octobre 2015. Dans ce livre, le résultat de notre travail sur la coopération multiculturelle est mis à la disposition de tous ceux qui sont intéressés. Après un aperçu des défis,modèles, solutions et approches possibles pour résoudre les problèmes multiculturels, nous intégrons la boîte à outils et les outils que nous avons développés. Ces outils sont importants pour les entreprises et gestionnaires à l'extérieur de l'univers de Comau, car ils leur permettent de faire face à la complexité de la gestion de projet multiculturelle, en partant de quelque chose qui peut être utilisé immédiatement.